Grossesse : une carence en fer précoce liée à un risque d’autisme chez l’enfant

Mis à jour : févr 18


Des chercheurs suédois ont constaté qu'une anémie par carence en fer en début de grossesse est néfaste pour le développement neurologique du fœtus, plus susceptible de présenter un risque accru d'autisme et de TDAH à la naissance. Or, la plupart des diagnostics de cette anémie sont posés en fin de grossesse, c'est pourquoi les femmes enceintes devraient vérifier leur taux de fer le plus tôt possible. L’anémie par carence en fer (dite aussi anémie martiale ou anémie ferriprive) est due à un manque de fer indispensable à la fabrication de l'hémoglobine, une substance présente dans les globules rouges du sang qui permet de transporter l’oxygène vers tous les organes du corps. L'anémie survient quand le taux d’hémoglobine dans le sang est inférieur aux valeurs normales et chez l’adulte, ce taux variant en fonction du sexe et des périodes de la vie.


Selon les données de l'Assurance maladie, le diagnostic d'anémie est porté lorsque le taux d'hémoglobine est inférieur à 12 g/dl chez la femme adulte et à 10,5 g/dl chez la femme enceinte, à partir du second trimestre de grossesse. La raison ? « Leurs besoins en fer augmentent considérablement, du fait de la croissance du fœtus, ainsi que de l’augmentation importante du volume sanguin. », précise l'Assurance maladie. Une étude menée par des chercheurs du Karolinska Institutet rappelle que la grossesse représente une situation physiologique particulière au cours de laquelle les besoins en fer sont très augmentés, mais indique surtout qu'une anémie précoce est loin d'être sans danger pour le fœtus. Selon ces derniers, le trimestre où survient l'anémie peut faire toute la différence pour son développement neurologique : il existerait un lien entre anémie précoce et risque accru d’autisme, de TDAH et de déficience intellectuelle.


Le développement du cerveau est plus affecté en début de grossesse

« L'anémie découverte vers la fin de la grossesse n'avait pas la même corrélation. Cela souligne l’importance du dépistage précoce du taux de fer et des conseils nutritionnels. », précisent les chercheurs. Dans leur étude portant sur près de 300 000 mères et plus d’un demi-million d’enfants nés entre 1987 et 2010, moins de 1% des mères avaient reçu un diagnostic d’anémie avant la 30e semaine de grossesse. Or, les enfants nés de ces mères anémiques présentaient un risque légèrement plus élevé de développer de l'autisme et un trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), et beaucoup plus élevé de déficience intellectuelle par rapport aux mères en bonne santé. Ainsi, parmi les mères anémiques précoces (avant la 30e semaine de grossesse), 4,9% des enfants ont reçu un diagnostic d'autisme par rapport à 3,5% des enfants nés de mères en bonne santé, 9,3% ont reçu un diagnostic de TDAH contre 7,1% de ceux nés de mères en bonne santé, et 3,1% ont été diagnostiqués avec une déficience intellectuelle (contre 1,3%). En revanche, l'anémie diagnostiquée après la 30e semaine de grossesse n'était pas associée à un risque plus élevé de l'une de ces affections. « Un diagnostic d'anémie précoce pendant la grossesse pourrait représenter une carence nutritionnelle plus grave et durable pour le fœtus. », explique Renee Gardner, chercheuse principale de l'étude.Celle-ci ajoute : « Différentes parties du système nerveux se développent à différents moments de la grossesse, une exposition plus précoce à l'anémie pourrait donc affecter le cerveau de façon différente par rapport à une exposition plus tardive. » Ces résultats pourraient donc s'expliquer par une carence en fer dans le cerveau en développement du fœtus et « soutenir le rôle protecteur de la supplémentation dans les soins de maternité. », concluent-ils. Mais sa consommation excessive pouvant être toxique, les femmes enceintes doivent en discuter avec leur médecin. Il leur est recommandé en premier lieu de manger équilibré et en cas de besoin, le médecin prescrira du fer sous forme de comprimés.


Retrouvez cet article sur : https://www.parents.fr/actualites/grossesse/grossesse-une-carence-en-fer-precoce-liee-a-un-risque-dautisme-chez-lenfant-427079


#cerveau #grossesse #origine #TSA #TDAH